Première édition (2015)

jriess2015

Le 20 mai 2015, la première édition de la Journée de la recherche et de l’innovation en éducation des sciences de la santé a eu lieu à l’Université de Montréal. Cet événement a rassemblé 7 conférences provenant de divers domaines (médecine, pharmacie, dentaire, sciences infirmières, physiothérapie, médecine vétérinaire, optométrie et éducation).

La Journée a été organisée par un comité scientifique composé d’Anne Charbonneau (dentaire), Gilles Leclerc (pharmacie), Stéphanie Raymond-Carrier (médecine), François Bowen (éducation) et Bernard Charlin (médecine). Le professeur François Bowen, Vice-doyen aux études supérieures et à la recherche, a agi en collaboration avec le Dr. Bernard Charlin en tant que présidents de séance. Dr Stéphanie Raymond-Carrier a conclu la Journée en discutant notamment des activités du CPASS et de la tenue de la prochaine édition.

L’événement a duré une demi-journée dans la salle B-328 du pavillon Marie-Victorin de l’Université de Montréal. Cet événement avait pour but de favoriser les échanges et les collaborations entre les intervenants des diverses facultés et écoles en sciences de la santé de l’Université de Montréal s’intéressant à la pédagogie des sciences de la santé. Étant donné que la salle fut remplie à capacité et que les commentaires des participants ont été fort positifs, l’événement peut être considéré comme ayant été un franc succès.

Nous vous invitons à consulter et télécharger le programme et certaines des conférences présentées lors de la 1re édition de cet événement sur Slideshare :

Programme de la 1re Journée de la recherche et de l’innovation en éducation des sciences de la santé 2015


Une collaboration en santé à l’Université de Montréal : un MOOC sur le raisonnement clinique

Nathalie Caire Fon (médecine), Françoise Crevier (pharmacie) et Anne Charbonneau (dentaire)

Résumé: Le raisonnement clinique étant un processus cognitif complexe et implicite, les apprenants se l’approprient difficilement et les enseignants ont de la difficulté à l’expliquer et à repérer les erreurs des apprenants. Afin de faciliter les apprentissages dans ce domaine et soutenir les enseignants, des représentants de cinq facultés en sciences de la santé de l’Université de Montréal ont collaboré à la création d’un MOOC présentant le processus de raisonnement clinique de façon vulgarisée.


Intégrer les médias sociaux dans l’enseignement : constats d’expériences en sciences infirmières

Isabelle Brault (sciences infirmières)

Résumé: L’intégration des médias sociaux dans l’enseignement en sciences de la santé est un phénomène d’actualité. Leur utilisation peut favoriser le réseautage et les interactions entre étudiants et stimule les apprentissages. Cette communication vise à présenter des expériences de l’utilisation des médias sociaux en sciences infirmières et discuter des effets de leur utilisation sur la mobilisation des compétences.


Une innovation pédagogique : cours de services à la communauté impliquant des étudiants de deux cohortes du doctorat en pharmacie

Johanne Collin, Caroline Robitaille, Aude Motulsky, Pierre-Marie David et Marie-France Beauchesne (pharmacie)

Résumé: Par le biais de projets d’intervention sociale, les étudiants en pharmacie sont appelés à prendre conscience et à concrétiser leur responsabilité sociale tout en poursuivant le développement de leurs compétences.


Les exemples résolus (« worked-examples ») en environnement numérique d’apprentissage pour développer le raisonnement clinique d’intervention

Omer Dyer (physiothérapie)

Résumé: Les exemples résolus «worked-examples» de cas cliniques présentés en environnement numérique d’apprentissage (ENA) facilitent le développement du raisonnement clinique (RC). L’ENA permet également de combiner ces exemples avec d’autres activités intégratrices (problèmes, auto-explication, cartes conceptuelles). Comment combiner ces activités pour optimiser le développement du RC?


Approche innovatrice et intégrée pour assurer le suivi du développement, de l’évaluation formative et de la certification des compétences du nouveau programme de Doctorat en médecine vétérinaire (DMV)

Michèle Doucet (médecine vétérinaire)

Résumé: Dans la version renouvelée du programme DMV axé sur les compétences, de nouvelles modalités pédagogiques visent à accroître la cohérence interne du programme en favorisant le développement des compétences des étudiants de manière progressive tout au long de leur formation. Le portfolio personnel de réflexion est intimement intégré au parcours de développement et d’évaluation des compétences (PDEC) et à de nouveaux cours de développement des compétences.


Premiers pas en clinique: communication et réflexion à l’avant plan

Caroline Faucher et Julie Brûlé (optométrie)

Résumé: Lors d’interventions à la Clinique universitaire de la vision, les étudiants de première et de deuxième année développent leurs aptitudes à communiquer avec des patients aux caractéristiques variées et sont initiés à l’inférence d’hypothèses précoces, à la présentation de cas réels à un superviseur et à la réflexion sur leurs apprentissages cliniques.

 


Revivez les interactions des participants pendant la Journée 2015 sur Twitter en consultant ce Storify


Organisateurs

Anne Charbonneau (dentaire)

Gilles Leclerc (pharmacie)

Stéphanie Raymond-Carrier (médecine)

François Bowen (éducation)

Bernard Charlin (médecine)

Gabriel Dumouchel (CPASS)


Écoles et facultés participantes

École d’optométrie

École de réadaptation

Faculté de médecine

Faculté de médecine dentaire

Faculté de médecine vétérinaire

Faculté de pharmacie

Faculté des sciences de l’éducation

Faculté des sciences infirmières

×